L'histoire de la maison

Récoltant Manipulant | Vigneron Indépendant | Vignoble & Découverte | UNESCO

Pour comprendre l’enracinement à sa terre de la famille Dechelle, il faut voyager dans le temps et revenir quelques années en arrière.

Enfant, Philippe Dechelle était fasciné par le métier de son grand-père maitre greffeur qui grâce à son savoir-faire a contribué à redonner vie au vignoble de Champagne alors dévasté par le phylloxéra. Il a hérité de ce grand homme le goût du travail bien fait et un profond attachement au terroir.
En 1982, le jeune champenois décide de s’installer sur l’ancienne ferme familiale après avoir hérité d’une parcelle de ses parents. Indépendant de nature, il acquiert de nouvelles terres et s’affranchit de la cave coopérative pour élaborer ses propres vins. Trois années plus tard, de fortes gelées viennent anéantir 85 % de son vignoble et ce n’est qu’au prix de quatre années d’efforts et de durs labeurs que l’exploitation a pu se relever de cette catastrophe climatique.

Pendant trente ans, Philippe Dechelle a vécu sa vie de vigneron en autodidacte, basant ses décisions sur son bon sens et sur ses observations de la nature :
« J’aime l’idée que nous soyons 100 % indépendants dans nos choix de vinifications et que nous puissions réfléchir par nous-mêmes et non parce qu’une charte nous impose quoi que ce soit. Nous mettons le minimum de soufre possible non pas pour avoir une étiquette bio, mais parce que c’est tout simplement le meilleur pour nos vins. »

L’heure est aujourd’hui à la transmission. La relève est assurée par Clara et Vincent épaulés par leur soeur Alice tous trois passionnés par l’univers du vin.

“Travaille avec la nature et non pas contre elle” “Si tu peux t’en passer ne le met pas !”
Ces devises familiales reflètent bien l’état d’esprit qui règne à la maison Dechelle : une alchimie entre patience, respect de l’environnement et réflexion.

Les parcelles du domaine ont été implantées sur des coteaux dont les pentes ensoleillées permettent à la vigne de s’épanouir. Cette exposition privilégiée facilite la conduite du vignoble de manière raisonnée, sans ajout de produits superflus. Une fois en cave, seuls les premiers jus sont vinifiés et les vins sont élevés sur lies trois voire quatre ans alors que seuls quinze mois sont obligatoires. Vous le devinez peut-être, Philippe Dechelle a des idées bien arrêtées ce que doit être un bon Champagne et ses enfants ont hérité de sa détermination !

Loin de se reposer sur ses acquis, la nouvelle génération a à coeur de mettre en valeur le patrimoine toute en apportant sa touche de modernité. C’est ainsi qu’un beau projet a vu le jour : la réhabilitation de l’ancien pressoir de la ferme familiale pour donner vie à des cuvées toujours plus authentiques.

« Nous observons nos vignes, nos terres, la lune et la météo comme les anciens le faisaient. Nous ne sommes pas sensibles aux effets de mode, nous voulons tout simplement produire un vin de grande qualité. Nous pourrions vous parler des heures de nos convictions et de notre façon de voir le champagne comme un vin aux mille nuances et non comme un effervescent de luxe, mais je crois que le mieux serait encore que vous veniez le déguster et le découvrir par vous-mêmes, chers amoureux du terroir et de ses richesses »