Les sulfites/souffre/SO2

De façon générale, les sulfites peuvent être en cause lorsque l'on souffre d'un mal de tête le jour même ou le lendemain après avoir consommé du vin ou du champagne. 

Le souffre est un minéral naturel présent dans les sols, sa combustion produit du dioxyde de souffre. Le gaz se dissout facilement dans l’eau. C'est donc sous forme liquide que nous l'utilisons dans tous les vins depuis de nombreuses décennies. Pourquoi ? Car les sulfites sont des antioxydants, des désinfectants, des régulateurs bactériologiques utiles pour la bonne conservation du vin.

Ce souffre, présent dans le sol est donc naturellement présent dans les raisins et donc dans les vins et nous en rajoutons pour le conserver. En revanche, la quantité que nous rajoutons est de notre responsabilité puisque la dose européenne maximale est de 185mg/L pour les vins mousseux (source : IFV).

Cependant, les champagnes contiennent en moyenne environ 50mg/l de SO2 total. 

Les "vins naturels" autorise jusqu'a 30mg/L pour les vins effervescents. (source : charte AVN

Concernant nos champagnes, notre philosophie "si tu peux t'en passer ne le met pas" nous amène a un résultat d'environ 10mg/l à 40mg/l maximum selon les cuvées. Lors de la dernière étape de la champagnisation, le dégorgement, 6 mois avant la vente, nous ne rajoutons pas de sulfites.

Ex : Cuvée nude sulfite vin champagne

 

 

 

En savoir plus : 

http://www.bulles-expo.com/bulles-expo-actu-86277-Les-champenois-peuvent-faire-mieux-.html

https://www.vinibee.com/les-sulfites-dans-le-vin/

Le saviez vous ? 

On peut également trouver des sulfites dans les produits suivants : le vinaigre, la moutarde, les abricots secs, les lasagnes en barquette, les macarons, les brioches et les plats préparés de manière générale.